40 ACTIONS POUR BOUGER LES LIGNES

Posté le 30 Mai 2017 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Le 3 février dernier, Alda Greoli, Ministre de la Culture, rassemblait les acteurs du secteur culturel en Fédération Wallonie-Bruxelles, au Rockerill (Charleroi), pour clôturer avec eux deux années de consultation de l’opération BOUGER LES LIGNES.


A l’issue de la consultation, 18 Comités de suivi opérationnels (CSO) ont été mis en place pour prioriser et opérationnaliser les recommandations.

Aujourd’hui, la Ministre de la Culture, Alda Greoli, présente un plan transversal de 40 actions, rédigées sur base des conclusions des différents CSO.

Alda Greoli : « A la suite de la phase de consultation de BOUGER LES LiGNES qui a mobilisé près de 5.000 acteurs de terrain dans ce processus, j'entends maintenant prendre mes responsabilités et des engagements conformes aux attentes et aux besoins des secteurs, mais aussi au rôle régulateur de ma fonction. Avec ce plan d’actions, la Fédération Wallonie-Bruxelles est maintenant en mesure d’adapter sa politique culturelle à la société, aux cultures et aux pratiques d’aujourd’hui et de laisser ouvertes les portes à celles de demain. Il apporte des réponses structurelles et transversales aux secteurs culturels et à l’ensemble de leurs composantes ».

Le plan se structure autour de trois axes :

I. FÉDÉRER, HARMONISER, RÉGULER

La nouvelle gouvernance de la Fédération en matière de politique culturelle se construira au départ de l’existant coordonné et d’une clarification des rôles de chacun (instances d’avis, associations, administrations, autorités publiques…). Ce premier axe vise aussi la structuration du secteur en fédérations professionnelles capables de les représenter et d’organiser le dialogue interne et externe (intersectoriel, partenaires sociaux, autorités publiques…). Si les initiatives doivent émaner du terrain, il revient au pouvoir public d’aider le secteur à entrer dans des dynamiques collectives de concertation, dans le respect de l'autonomie associative. A cet égard, la réforme des instances d’avis, la création d’une Maison des fédérations professionnelles et la pérennisation de l’opération BOUGER LES LiGNES sont des enjeux fondamentaux.

II. DÉVELOPPER, ACCOMPAGNER, PROMOUVOIR

La FW-B doit contribuer à dynamiser la création et le développement culturel, sans s’immiscer dans les pratiques et esthétiques artistiques et sans se substituer aux secteurs et opérateurs. L’organisation de structures et de dispositifs d’accompagnement personnalisé dans un but d’autonomisation permettront de stimuler et de pérenniser des activités, des projets et des œuvres en FW-B. Le soutien à la création passe aussi par un renforcement de l’action territoriale, un soutien à la mutualisation, à la diffusion, à la promotion, à l’emploi artistique et à la qualité de celui-ci.

III. [IN]FORMER, RELIER, DIVERSIFIER

Avec ce troisième axe, l’accès à la culture et à l’information sera (ré)organisé grâce à des outils et des méthodes dynamiques et intuitifs pour les publics, les professionnels des arts, les pouvoirs publics, ainsi que les autres utilisateurs comme les écoles, les médiateurs, les travailleurs sociaux… Une meilleure information, plus fluide, une formation plus en phase avec les réalités professionnelles permettront de (re)créer du lien entre professionnels, entre secteurs, entre partenaires, mais aussi avec les publics. Une meilleure information sur l’ensemble des champs connexes (socio-économique, éducation, mobilité, handicaps…) contribuera également à l’extension de la diversité des publics et de l’offre culturelle.
Alda Greoli : « La nouvelle politique culturelle de la FW-B qui se dessine ici est cohérente et porteuse de nouveautés en ce qu’elle agit structurellement, collectivement et transversalement, dans la prise en compte et le respect des composantes multiples des matières culturelles, dans une gouvernance adéquate. »
 
BOUGER LES LiGNES est la consultation des secteurs artistique, culturel, créatif et de l’éducation permanente en vue de réformer nos politiques culturelles, initiée par la Ministre de la Culture en janvier 2015 et réalisée en collaboration étroite avec l’Observatoire des Politiques culturelles et l’Administration Générale de la Culture.

40 ACTIONS POUR BOUGER LES LIGNES

I. FÉDÉRER, HARMONISER, RÉGULER

1. Formalisation des objectifs et de l’évaluation de la politique culturelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles
2. Décloisonnement des matières culturelles
3. Typologie des opérateurs culturels
4. Réforme des missions et du fonctionnement des instances d’avis
5. Réforme du système de reconnaissance des fédérations professionnelles
6. Soutien à la création d’une Maison des fédérations professionnelles
7. Pérennisation de BOUGER LES LiGNES
8. Coopérations institutionnelles
9. Déploiement d’incitants et de mécanismes financiers et fiscaux
10. Observation de l’emploi artistique et de l’économie des secteurs culturels
11. Amélioration du « statut » d’artiste et des règles y relatives

II. DÉVELOPPER, ACCOMPAGNER, PROMOUVOIR

12. Soutien à la création et à l’expérimentation artistique
13. Renforcement des liens entre la création et la recherche scientifique
14. Renforcement de l’emploi artistique
15. Identification et renforcement des résidences d’artistes
16. Incitation à la mutualisation et au développement de nouveaux modèles
17. Déploiement d’un réseau d’agences conseil pour les artistes et les créateurs
18. Évolution des missions de l’Inspection vers un service d'appui
19. Déploiement d’une équipe numérique mobile
20. Renforcement de l’action territoriale des opérateurs culturels de proximité
21. Reconnaissance et soutien des structures de production et de diffusion
22. Soutien à des réseaux de lieux de diffusion
23. Renouvellement des outils de diffusion de la FW-B
24. Opérations « jeunes talents »
25. Promotion de la culture belge francophone

III. [IN]FORMER, RELIER, DIVERSIFIER

26. Accessibilité de la culture au plus grand nombre
27. Déploiement d’une nouvelle alliance Culture-Ecole
28. Etude du champ des droits des usagers en lien avec les droits culturels
29. Audits sur l’accès aux personnes en situation de handicap
30. Rédaction d’un Plan culturel numérique
31. Intégration d’Espaces publics numériques (EPN) dans les centres culturels
32. Renforcement des missions et de la visibilité de l’OPC
33. Organisation et collecte d’informations
34. Développement du portail d’information de l’administration « Culture.be »
35. Déploiement de plateformes numériques spécialisées
36. Connections culturelles entre secteurs marchand et non marchand
37. Information sur les métiers artistiques et techniques
38. Coordination de l'offre de formation continue
39. Activation du Fonds de sécurité d’existence (FSE) des Arts scéniques
40. Facilitation de la transition professionnelle en début et en fin de carrière