5,4 MILLIONS € SERONT INVESTIS CHAQUE ANNÉE POUR UNE WALLONIE PLUS PROPRE

Posté le 1 Février 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


La Wallonie et le monde des entreprises investiront chaque année 5,4 millions d’EUR dans la lutte contre les déchets sauvages en Wallonie. Un engagement collectif et ambitieux pour atteindre un objectif : faire de la Wallonie un exemple en matière de propreté publique.


Ce lundi 1er février, le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO et le monde des entreprises représenté par Fost Plus, Comeos Wallonie et Fevia Wallonie ont officialisé leur partenariat visant à renforcer considérablement la lutte contre les déchets sauvages et les dépôts clandestins en Wallonie.

C’est la première fois qu’un plan d’une telle ampleur et de cette nature est prévu en matière de propreté publique. Un budget de 5,4 millions d’EUR sera investi chaque année dès 2016 et ce, jusqu’en 2022, pour une Wallonie Plus propre.

« En Wallonie, on prend les rues, les parcs ou les bords des routes pour des sacs poubelles ou des parcs à conteneurs ». Pour le Ministre Carlo DI ANTONIO, il est grand temps de passer à la vitesse supérieure dans la lutte contre les déchets sauvages qui défigurent notre cadre de vie.

A travers ce partenariat, Carlo DI ANTONIO reçoit ainsi le soutien du monde de l’entreprise dans le but de faire de la Wallonie un exemple en matière de propreté publique.

Pour un changement de comportement effectif et durable chez le citoyen, il est indispensable de responsabiliser TOUS les acteurs impliqués : des producteurs aux distributeurs en passant par les consommateurs et les agents constatateurs et sanctionnateurs.

Un Plan d’Action Propreté Publique

Afin de joindre les actes à la parole, un Plan d’actions Propreté Publique sera élaboré  chaque année par une cellule « propreté publique » qui en assumera également la coordination.

Ce Plan répertoriera l’ensemble des actions, initiatives, projets, campagnes et recherches afin d’assurer la mise en œuvre d’une approche structurée dans la lutte contre les déchets sauvages. Le plan 2016 sera présenté en avril. Sensibilisation, adhésion, répression, mise à disposition d’infrastructures permettant aux citoyens d’adopter un comportement responsable en constituent la trame.

« C’est la première fois en Wallonie qu’un plan d’une telle ampleur est prévu en matière de propreté publique. La volonté, l’envie et les moyens sont là. Ensemble, on peut faire la différence », déclare William VERMEIR, administrateur délégué de Fost Plus. Avant de rajouter : « Par leur participation financière, ce sont toutes les entreprises membres de Fost Plus qui contribueront à réaliser ce challenge».

Dominique MICHEL,  Directeur général de Comeos Wallonie, ajoute : « Un environnement propre et avenant est positif pour l’attractivité de nos magasins. Comeos, par le maillage de ses points de ventes et centres commerciaux, peut d’ailleurs contribuer à la diffusion des bons messages et à la sensibilisation au bon geste de tri-recyclage ».

Pour Anne REUL, secrétaire générale de FEVIA Wallonie, « FEVIA Wallonie se réjouit de la qualité du dialogue qui s’est instauré avec le Ministre DI ANTONIO. Ensemble, nous avons pu créer un cadre général qui permettra d’améliorer la qualité de l’environnement sans porter atteinte à la compétitivité des entreprises de notre secteur. En conjuguant les efforts de tous, nous comptons atteindre des résultats tangibles sur le terrain. »

Une convention volontairement ouverte

Hormis les déchets d’emballages, d’autres types de déchets peuvent également se retrouver dans l’environnement. Pour cette raison, la  convention  laisse la porte ouverte à de nouveaux partenaires (institutions publiques, secteurs professionnels, entreprises, associations etc.) qui souhaiteraient contribuer financièrement et participer activement à la lutte contre les déchets sauvages et les dépôts clandestins en Wallonie.

BE WAPP, pour une Wallonie Plus Propre

Le partenariat conclu ce jour s’inscrit dans le cadre de la stratégie wallonne relative à la prévention et à la lutte contre les incivilités en matière de déchets portant atteinte à la propreté publique, approuvée par le Gouvernement wallon en juillet 2015. La stratégie dénommé « BE WAPP, pour une Wallonie Plus Propre» prévoyait en effet  la possibilité de conclure des accords volontaires avec le monde de l’entreprise.

Le Grand Nettoyage de Printemps, dont la deuxième édition aura lieu les 15,16 et 17 avril prochains, en est une autre illustration. L’année dernière, cette action de sensibilisation à la propreté publique, lancée à l’initiative de Carlo DI ANTONIO, avait permis de mobiliser 10.000 citoyens sur le terrain.