ACCORD DES PARTENAIRES SOCIAUX : CATHERINE FONCK NE COMPREND PAS LES TERGIVERSATIONS DU GOUVERNEMENT

Posté le 3 Mars 2015 dans Les Communiqués , National , Emploi/Economie


Catherine Fonck, Présidente du groupe cdH à la Chambre, salue l’accord de principe dégagé par les partenaires sociaux en vue d'assouplir les règles de départ en prépension (régime avec complément d'entreprise) décidées fin 2014 par le gouvernement fédéral. 


Cet accord vise les prépensionnés de moins de 60 ans qui avaient été évincés du monde du travail à la suite d'une restructuration mais à qui le gouvernement a demandé d'être à nouveau actifs, jusqu'à leurs 65 ans, dans la recherche d'un emploi, sous peine de sanctions de l'Onem.

Pour Catherine Fonck : « Avec ce nouvel accord, les partenaires sociaux démontrent une nouvelle fois leur pleine capacité à passer des accords au bénéfice tant des entreprises que des travailleurs de ce pays ».

Cet accord est d’autant plus important que le Gouvernement avait décidé de revenir sur les droits acquis de travailleurs déjà prépensionnés, ce qui constitue une pratique inacceptable que le groupe cdH a déjà eu l’occasion de dénoncer à plusieurs reprises.

Catherine Fonck s’étonne de la décision du Gouvernement de renvoyer l’accord des partenaires sociaux dans des groupes de travail. Pour elle, sauf à enterrer définitivement la concertation sociale à laquelle pourtant le Premier Ministre n’a cessé d’appeler, le Gouvernement n’a d’autre choix que de se rallier aux propositions communes des patrons et des syndicats.