Affaire Galant : pour autant qu’elles se confirment, les informations du Vif achèvent la confiance

Posté le 27 Octobre 2015 dans Les Communiqués , National


Le cdH a pris connaissance des éléments d’information complémentaires publiés par l’hebdomadaire le VIF/L’Express sur son site.


A bien les lire, il apparaît que la Ministre GALANT aurait été en possession d’un deuxième avis de son Administration lui confirmant qu’il s’imposait de procéder à une mise en concurrence préalable ! 

Une telle information contraste singulièrement avec les propos tenus par la même Ministre dans la presse du weekend, laquelle faisait confortablement porter le chapeau à son Administration. 

En outre, la Ministre n’aurait pas davantage requis l’avis préalable de l’Inspection des Finances, contrairement à ce que prévoient les procédures légales en matière d’engagements budgétaires. 

Une telle entorse pour des montants aussi colossaux conforte le sentiment d’une volonté délibérée d’échapper à toute forme de contrôle, suscitant de graves interrogations quant aux réelles intentions de l’intéressée.

Plus que jamais, il s’impose que la Ministre fasse toute la clarté dès demain en Commission Infrastructure, et y dépose l’intégralité des pièces du dossier. De même, il est indispensable que le Président du SPF Mobilité, personnellement mis en cause par sa Ministre de tutelle, puisse également éclairer la Commission dès demain, en s’y exprimant librement.

Si les faits reprochés devaient se confirmer, ils achèveraient de rompre toute confiance envers la Ministre GALANT.