Affaire VEVIBA : Bienvenue dans le monde populiste d’ECOLO !

Posté le 13 Mars 2018 dans Les Communiqués , National


C’est avec stupeur et dégoût que Benoît LUTGEN a pris connaissance des attaques d’Ecolo contre lui-même et son parti.


Ce 13 mars, alors que la Wallonie se bat pour sortir le secteur agricole du marasme dans lequel certains viennent de l’enfoncer, Ecolo préfère s’adonner à de sordides jeux politiques par voie de presse interposée.

Les amalgames et insinuations auxquels s’adonnent les écologistes s’inspirent d’ailleurs sans vergogne des méthodes les plus obscènes des ennemis de la démocratie.

Leur soif de manipulation pousse même Alain MARON, Député bruxellois Ecolo, à répandre sur les réseaux sociaux une carcasse de viande, reprenant le nom de Benoît LUTGEN…

S’il s’était un peu renseigné avant de diffuser ces informations, il aurait appris qu’il s’agit d’un agriculteur homonyme de Benoît LUTGEN et dont l’honorabilité mérite d’être respectée.

Si Ecolo s’était un peu renseigné, il aurait su que la demande de subside formulée pour le projet de centre d’interprétation et valorisation de la viande a été formulée pour répondre au manque d’attractivité et aux pénuries d’emploi dans ce secteur. Cette demande était légitime mais ce projet a été abandonné et aucun euro public n’a jamais été versé.

Si Ecolo s’était un peu renseigné, il aurait su que les communes de Bastogne, Bertogne et Vaux-sur-Sûre ont déposé un projet de hall relais agricole, soutenu par la Région wallonne. Ce projet de circuit court est soutenu par des agriculteurs et permettra à ces derniers de valoriser leur production localement, de transformer leurs produits et de pouvoir les livrer aux collectivités locales (écoles, crèches, etc.).

Le cdH et son Président sont fiers de se battre pour favoriser la qualité de l’alimentation et de nos produits agricoles, et pour promouvoir l’emploi en Wallonie, en particulier celui des agriculteurs et autres travailleurs du secteur qui œuvrent honnêtement et sans relâche pour faire vivre un secteur qui nous est cher. Ce ne sont pas les fausses informations propagées par Ecolo qui arrêteront notre combat !