AFFAIRE VEVIBA - Le cdH exige un audit de l’AFSCA !

Posté le 12 Mars 2018 dans Les Communiqués , National


Le cdH, réuni en Bureau politique ce lundi 12 mars, a fait le point sur l’ensemble de l’affaire VEVIBA.


Cet après-midi, en Commission jointe Santé et Economie du Parlement fédéral, le cdH, par la voix de son Député Michel De Lamotte, exigera un audit complet de l’AFSCA, l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire, suite aux nombreux manquements graves constatés. Le cdH regrette que la majorité MR-NVA ait refusé un tel audit, demandé par le cdH suite à l’affaire FIPRONIL, il y a quatre mois à peine.

Pour le cdH, cet audit doit permettre de contrôler le contrôleur ! Il s’agit d’identifier de manière précise la manière dont le contrôle de l’AFSCA est organisé en vue de le recentrer sur l’objectif de préserver la santé de la population. Dès lors, les volumes de bien commercialisés et consommés les plus importants doivent être ciblés en priorité, en particulier la filière industrielle et le secteur agro-alimentaire. Il est temps de réorganiser fondamentalement l’AFSCA afin de mettre fin à la disproportion des contrôles entre les industries et les artisans !

En ce qui concerne l’avenir de la filière bovine et singulièrement des abattoirs, il est essentiel pour le cdH de créer une nouvelle structure coopérative qui permette de valoriser l’outil d’apporter des balises strictes qui garantissent la qualité des produits commercialisés. Cette nouvelle structure permettra d’inclure directement les éleveurs dans l’activité d’abattage et de transformation et ainsi non seulement de leur permettre de contrôler la qualité de l’activité mais également de mieux valoriser leur production et leur travail.

Le Ministre wallon de l’Agriculture, René COLLIN, rencontrera demain matin l'ensemble des organisations professionnelles wallonnes ainsi que les structures d'encadrement, de transformation et de distribution de la filière bovine afin d'évoquer les impacts de cette affaire et de déterminer avec l'ensemble des acteurs les initiatives à entreprendre afin de regagner la confiance des consommateurs et de soutenir les éleveurs, victimes de toute cette fraude.