Aider les familles monoparentales : une priorité du cdH !

Posté le 21 Avril 2017 dans Les Communiqués , National


Les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour les familles monoparentales. La dernière enquête de la Ligue des Familles a révélé que beaucoup d’entre elles connaissent des difficultés et sont confrontées à la pauvreté et la précarité. 


Le cdH partage la volonté de la Ligue des Familles : il faut agir sans tarder et mettre en place toutes les mesures pour aider ces familles monoparentales qui sont deux fois plus exposées aux risques de pauvreté et d’exclusion sociale.

C’est pourquoi le président du cdH, Benoît LUTGEN, a déposé une proposition de résolution permettant de mieux soutenir les familles monoparentales en optimisant le fonctionnement du service des créances alimentaires (SECAL).

Malgré l’existence de ce service, la situation reste préoccupante. Selon la Ligue de Familles, 40% des pensions alimentaires dues aux enfants ne seraient pas payées régulièrement.

Avec le dépôt de cette proposition de résolution, le président du cdH souhaite un renforcement important du SECAL afin que cet outil soit pleinement opérationnel compte tenu de l’évolution des situations vécues par les familles. Une des idées défendues par Benoît LUTGEN est de modifier le plafond de revenus pour ce qui concerne les avances sur pensions alimentaires du SECAL. Afin d’y arriver, ce plafond de revenus doit être progressivement relevé à 2.500 euros, permettant ainsi de couvrir 95% des familles monoparentales. La pérennité du service doit être garantie par l’octroi de budgets suffisants.

Pour le cdH, il est essentiel que toutes les mesures soient mises en place pour faciliter au quotidien la vie des parents et de leurs enfants en situation de pauvreté. Le président du cdH espère que sa proposition de résolution trouvera l’assentiment de tous les partis démocratiques.