Alfred GADENNE : un homme humble, courageux et généreux

Posté le 12 Septembre 2017 dans Les Communiqués , National


La famille cdH est en deuil, elle vient de perdre tragiquement un homme généreux et courageux. 


La disparition tragique d’Alfred GADENNE a bouleversé les habitants de Mouscron, l’ensemble du pays et les villes frontalières du Nord de la France avec lesquels il entretenait des rapports chaleureux. 

Tous les membres et mandataires du cdH rendent hommage à ce grand Monsieur qui nous a quittés. Il faisait honneur à la politique, ainsi qu’à notre parti dont il incarnait pleinement les valeurs, liant pendant toute sa vie la solidarité et le sens des responsabilités. 

Alfred GADENNE représentait ce que l’engagement politique au service de ses concitoyens a de plus noble. 

Issu d’une famille d’agriculteurs très investie au service des autres, notamment sur le plan communal à Luingne, son village d’origine où il est né et habitait toujours, il a naturellement poursuivi l’engagement citoyen familial en se présentant aux élections communales de 1982. 

Conseiller communal, désigné Echevin des Travaux, Alfred GADENNE était un leader entreprenant pour sa Ville. Aimable et discret, spontanément très proche des habitants, il effectuait son travail avec sérieux et dynamisme.

Chacun reconnaît en lui cet homme attentif et disponible, doté d’un sens inné de l’écoute. Aussi bienveillant que rigoureux, il aimait les gens qui lui rendaient son affection. Incontestablement populaire, l’homme était avant tout d’une sincère simplicité, et d’un dévouement sans faille. 

Alfred était un homme bon et gentil, en permanence le cœur sur la main. Sa porte était toujours ouverte pour les plus précarisés. Il ne laissait personne au bord du chemin.

Devenu bourgmestre en 2006, passant alors de l’ombre à une lumière qu’il ne cherchait pas pour lui, Alfred GADENNE a rapidement démontré qu’il avait, lui aussi et à sa façon, l’étoffe d’un vrai leader.

Il a construit une belle équipe communale compétente et pleinement au service de sa population. Les échevins, les conseillers, le personnel communal : tous ont salué la personnalité d’Alfred GADENNE, un bourgmestre d’une grande droiture, qui inspirait la confiance et le respect.

Il n’avait pas besoin d’élever la voix pour mener son équipe. Il se distinguait par son autorité naturelle, une belle maîtrise des dossiers et de l’histoire de sa Ville, qu’il apprenait au contact direct des Mouscronnois. Il semblait connaitre chaque concitoyen par son prénom.

Tenace, obstiné dans les négociations, tout en favorisant les compromis, il assura la continuité du développement de sa Ville, en apportant une contribution liée à sa personnalité. 

Mandataire d’une parfaite honnêteté, exemplaire et passionné, décidé, malgré la lourdeur de la tâche, à rester le plus proche possible de ses concitoyens, Alfred GADENNE plaçait son travail de bourgmestre au-dessus de toute autre responsabilité. Il accepta néanmoins de se présenter sur la liste régionale du cdH en 2009. Placé en septième rang, il récolta tant de voix qu’il fut élu aux côtés de son ami Damien YZERBYT. Homme de devoir et de fortes convictions, il fut, en tant que député, le relais idéal pour sa Ville et pour le monde agricole dont il était resté très proche.

Alfred GADENNE affichait en permanence le visage souriant d’un homme serein, fraternel, accompli. Très sérieux dans son travail, il aimait détendre l’atmosphère d’un bon mot, d’une facétie. Par ces différents traits, il incarnait bien le caractère des habitants de sa Ville et de sa Région.

Le Président du cdH, Benoît LUTGEN, salue avec une profonde émotion le départ de cet ami et mandataire exemplaire. Ebranlée par ce départ tragique, la famille Humaniste se joint au deuil de ses proches et de sa famille, pour rendre hommage au parcours de cet homme rayonnant de bonté.