Améliorer la mobilité en Wallonie en étendant l’application « Com’On » au transport scolaire

Posté le 29 Mai 2017 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Ce jour, en Commission de la Mobilité, Pascal BAURAIN a présenté une proposition de résolution visant à étendre l’application de covoiturage « Com’On » au transport scolaire.


Aujourd’hui encore, de nombreux automobilistes circulent seuls dans leur véhicule. En plus d’embouteiller nos villes, cela génère des gaz à effet de serre et donc de la pollution.

Pour y remédier, le Ministre DI ANTONIO a chargé son administration de développer l’application mobile « Com’On ». Active depuis le mois de septembre 2015, cette appli vise à faciliter et à favoriser le covoiturage en Wallonie. Depuis, elle a été téléchargée plus de 2000 fois. Ces chiffres sont encourageants.

Si le covoiturage est une pratique de plus en plus répandue, une étude[1] a démontré que 57% des enfants rejoignent encore leur établissement scolaire en voiture contre seulement 30% en transport en commun.

Le groupe cdH au Parlement de Wallonie a donc déposé une proposition de résolution pour étendre l’application « Com’On » au transport scolaire en vue de réduire ces déplacements qui représentent près d’un tiers de tous les déplacements aux heures de pointe !

Salon Pascal BAURAIN, il s’agit d’une étape logique dans la promotion du covoiturage qui sensibiliserait les familles et les plus jeunes aux bénéfices que représente le partage de véhicules. Si le covoiturage est économique et plus respectueux de notre environnement, il séduit aussi sur le plan humain en favorisant les interactions sociales et l’entre aide.

Le Ministre DI ANTONIO a accueilli favorablement cette proposition de résolution et a affirmé que des expériences pilotes pourraient être menées dans différents écoles afin de tester le dispositif.

Pour le cdH, cette proposition de résolution s’inscrit dans un réel projet de société basé sur le « vivre ensemble » et sur la volonté de protéger notre environnement. L’extension de cette application au transport scolaire permettra d’améliorer, demain, le bien-être, la qualité de vie des familles et de replacer la solidarité au cœur des préoccupations.


[1] Etude Touring datant du mois de septembre 2015