Avenir du rail : une « vision stratégique » totalement creuse

Posté le 15 Juillet 2015 dans Les Communiqués , National , Mobilité/Transport


Le groupe cdH à la Chambre reste sur sa faim après l’exposé de la « vision stratégique » de la SNCB de la Ministre Galant. La Députée Isabelle Poncelet n’a pas reçu de réponses satisfaisantes à ses nombreuses questions en Commission.


La Députée humaniste reproche à ce plan une vision uniquement financière et absolument pas orientée vers le service au public. Cet échange de vues n’a pas apporté de réponses précises en termes de tarifs, de ponctualité, d’accessibilité notamment pour les personnes à mobilité réduite…

De nombreuses questions se posent également sur la notion d’intermodalité. L’intermodalité est la complémentarité entre train et bus et non le bus à la place du train comme semble le penser la Ministre. S’engager dans une telle direction serait catastrophique pour les zones rurales et semi-rurales. En outre, le transport par bus offre moins de places et est deux à trois fois plus lent.

Le cdH demande donc à la Ministre d’aller au-delà du simple constat et de mettre sur la table des propositions précises et chiffrées en termes de budget, de personnel et d’agenda. A ce stade, il s’agit d’une description à courte vue, incomplète qui pose finalement plus de questions sur l’avenir du rail qu’elle n’apporte de réponse.