Budget 2012: l'intérêt général cher au cdH l'a emporté. Prochaine étape: un Gouvernement dans les 10 jours !

Posté le 26 Novembre 2011 dans Les Communiqués , National


Le cdH est satisfait d’avoir pu contribuer à la réussite des négociations sur le budget 2012. Sa défense de l’intérêt général a permis de trouver un centre de convergence pour la Belgique et dans l’intérêt de chaque citoyen.


Pour le cdH, il s’agit d’un budget juste, sérieux et crédible quipermettra à la Belgique de renouer avec l’équilibre budgétaire en 2015 et d’éviter la spirale infernale de la dette. Pour le cdH, c’est une question de responsabilité : réduire notre dette, c’est éviter de la reporter sur les générations futures.

Le cdH a proposé des mesures qui permettent à la fois ce nécessaire assainissement budgétaire et qui ont du sens en matière d’emploi et de pension. Parmi celles-ci quelques éléments majeurs :

1. Soutenir l’emploi pour tous ceux qui se retroussent les manches

La mesure proposée par le cdH de relèvement de la quotité exonérée d’impôt a fait l’unanimité auprès des autres partis négociateurs. Il s’agit de la mesure la plus importante en terme de nouveaux moyens : 120 millions € dès 2013 et qui seront amplifiés en 2014 ! Par cette mesure, il s’agit de récompenser ceux qui se retroussent les manches. C’est une 1ère étape dans la lutte contre les pièges à l’emploi, le relèvement de la quotité exonérée devra être poursuivi dans les prochaines années. Il ciblera d’abord les bas et moyens revenus. 

Le cdH est heureux que 40 millions € supplémentaires aient pu être dégagés dès 2013 pour conforter et développer l’emploi dans le secteur non marchand. Ce budget complémentaire sera consacré aux métiers du cœur : les infirmières, les aides-soignantes, …

 

Les propositions du cdHsur les titres-services ont également été suivies. Leur prix ne sera pas augmenté en 2012 et la déductibilité fiscale sera maintenueLa poursuite de cette mesure permet lacréation nette de 10.000 nouveaux emplois par an. Dans leurs nouveaux engagements, les entreprises de titres-services devront recruter au minimum 60 % de chômeurs complets indemnisés, ce qui permettra à 3.500 chômeurs supplémentaires  de retrouver un travail et de réaliser une économie de 35 millions € ! Pour le cdH, les titres-services sont essentiels car ils ont permis de réduire le travail au noir et de créer 140.000 emplois ainsi que d’apporter un précieux soutien à 600.000 familles cette année. Dès 2013, pour assurer la pérennité de la mesure, ils passeront à 8,50 € et seront, pour la suite, liés à l’index.

Le cdH se réjouit qu’un budget nouveau ait pu être dégagé pour financer une réduction des cotisations sociales des 3 premières personnes engagées par une PME. Il s’agit d’un incitant financier important pour encourager les petites et moyennes entreprises à créer des emplois durables et non délocalisables. Cette mesure sera dotée d’un budget de 45 millions € dès 2013 et poursuivie en 2014.

 

2. Préserver le niveau de vie des citoyens

Le budget 2012 s’inscrit résolument dans la préservation du pouvoir d’achat des citoyens :

Ø pas de remise en cause de l’indexation ;

Ø une qualité des soins de santé préservée pour les citoyens ;

Ø une maitrise de la facture énergétique des ménages :

o    renforcement du contrôle du marché de l’électricité ;

o    maintien des incitants fiscaux aux investissements liés à l’isolation des maisons ;

o    investissement de 40 millions € par an dans le développement de nouvelles unités de production d’énergie durable ;

Ø un relèvement progressif de la quotité exonérée d’impôt qui permettra d’augmenter chaque mois le salaire net des travailleurs ayant des bas ou moyens revenus.

Préserver le niveau de vie des citoyens, c’est aussi maintenir une consommation forte et donc soutenir la croissance économique créatrice d’emplois.

3. Renforcer la proximité des services de police, des pompiers et de la Justice

Pour le cdH, il était essentiel de rencontrer les attentes légitimes de la population en matière de sécurité et de Justice. Pour ce faire, des moyens seront affectés pour améliorer la présence des policiers et des douaniers sur le terrain, pour augmenter les moyens des services d’urgence et des pompiers et enfin pour garantir une meilleure accessibilité à la Justice.

Dès 2012, un budget de 30 millions € sera dégagé prioritairement pour ces secteurs.

4. Préserver notre enseignement, notre éducation et notre formation

Le cdH est ravi que l’accord ne sollicitera pas davantage les budgets des entités fédérées (Régions et Communautés). En effet, ces niveaux de pouvoirs ont un rôle essentiel pour les priorités absolues du cdH que sont l’enseignement, l’éducation et la formation. Pour le CDH, l’école ne devait pas payer la facture de la crise !

En cette période de crise, ce budget est « l’exercice du possible ». Il soutient ceux qui se retroussent les manches et préserve une sécurité sociale forte. Ce budget était aussi l’indispensable étape pour la formation du Gouvernement fédéral. Le cdH souhaite vivement que celui-ci soit mis en place dans les plus brefs délais pour qu’il puisse mettre en œuvre toutes ces mesures.