CARLO DI ANTONIO DEMANDE LA RELANCE DE LA CONFÉRENCE INTERMINISTÉRIELLE DE LA MOBILITÉ, DE L’INFRASTRUCTURE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

Posté le 26 Janvier 2015 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Carlo DI ANTONIO tient à réagir aux propos tenus par la Ministre fédérale de la Mobilité ce matin en Province du Luxembourg.


Pour le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO, la complémentarité version Jacqueline Galant consiste à fuir ses responsabilités et à les reporter sur la tête du voisin. Encore une fois, Carlo DI ANTONIO rappelle à Jacqueline Galant que l’idée de remplacer certaines lignes de  trains par les bus a déjà été expérimentée par le passé et ce, sans succès.

Au terme d’une analyse menée en 2011 et 2012 sur le terrain, il s’est avéré que sur la totalité des tronçons et lignes étudiées, un transfert du train vers le bus ne présentait aucune pertinence au regard des temps de parcours multipliés par deux ou trois.

À chaque mode de transport correspond des besoins spécifiques. Les trains rencontrent un besoin de parcourir de longues distances. Les remplacer par des bus ne fera que pénaliser les utilisateurs, en termes de temps de parcours et de confort !

Ce lundi, le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO a rencontré Jo CORNU, l’Administrateur délégué de la SNCB, à propos du nouveau Plan de mobilité de la SNCB.

Suite à cette rencontre, Carlo DI ANTONIO demande la relance de la Conférence Interministérielle de la Mobilité, de l’Infrastructure et des Télécommunications (CIMIT) que la Ministre Galant n’a toujours pas réunie depuis sa prise de fonction.

Carlo DI ANTONIO s’étonne de cette situation alors que cette conférence est pourtant le lieu naturel de concertation des différents ministres en charge de la mobilité en Belgique !

Pour le Ministre DI ANTONIO, il est urgent qu’une véritable coordination s’organise pour répondre efficacement aux légitimes attentes des navetteurs et usagers.

Néanmoins, les transports en commun doivent rencontrer une nécessité de transversalité, par exemple en ce qui concerne les correspondances. Le partenariat existant entre la SNCB et la SWRT doit dans ce sens se poursuivre et se renforcer.