Catastrophe ferroviaire de Saint-Georges-sur-Meuse : Vanessa Matz exige la transparence du gouvernement sur les systèmes de sécurité

Posté le 8 Juin 2016 dans Les Communiqués , National


La députée fédérale Vanessa Matz est particulièrement choquée par l’information relayée par plusieurs sources concordantes selon laquelle le signal précédent l’endroit de la collision ferroviaire n’était pas équipé du système de sécurité TBL1+. En effet, selon toute vraisemblance, cet équipement aurait permis d’éviter une telle catastrophe.


Si l’information est confirmée par le Ministre Bellot cette après-midi en Commission Infrastructure, le groupe cdH, par la voix de Vanessa Matz, demandera qu’une cartographie complète des signaux non-équipés soit transmise d’urgence au Parlement afin de vérifier les informations communiquées par Infrabel. En effet, selon l’opérateur ferroviaire et le gouvernement, 99,9% du réseau serait équipé du système de sécurité TBL1+.

Vanessa Matz demandera en outre au Ministre pourquoi le signal installé sur une ligne pourtant très fréquentée n’était pas équipé de ce système et s’il a déjà fait l’objet de franchissements irréguliers. Pour rappel, 92 franchissements irréguliers de signaux en voies principales ont été constatés par Infrabel en 2015.

Enfin, le groupe cdH demandera au gouvernement comment précisément il va mettre en œuvre les recommandations de la Commission Buizingen qui prévoit l’installation du système ETCS sur l’ensemble du réseau à l’horizon 2021 alors même qu’il a décidé une réduction linéaire des investissements (Infrabel) d’1 milliard d’euros sur la période 2014/2019.