Caterpillar: trouver des réponses à la crise actuelle

Posté le 28 Février 2013 dans Les Communiqués , National


Suite à l’annonce de la suppression de 1400 emplois par la Direction de Carterpillar Belgium sur le site de Gosselies, Benoît LUTGEN, Président du cdH, tient à apporter toute sa solidarité à l’ensemble des travailleurs de Caterpillar et à leurs familles.


L’ensemble des forces vives, au-delà des clivages politiques, doivent à présent s’unir et tout mettre en œuvre afin :

- qu’un dialogue soit mené avec l’entreprise pour identifier si des solutions peuvent être trouvées pour maintenir davantage d’activités sur le site ;

- que l’activité maintenue à Caterpillar puisse être réorganisée et permette des perspectives de croissance et de redéploiement du site et de l’emploi ;

- que des réponses efficaces soient apportées à tous les travailleurs qui vont perdre leur emploi.

Pour le cdH, il faut travailler ensemble et trouver des réponses à la crise actuelle. Il est urgent de diminuer fortement les charges sur le travail, ce qui sera profitable aux travailleurs et à la compétitivité de nos entreprises. Cette « révolution fiscale » permettra de doper l’économie et la création d’emplois en ciblant le soutien aux PME, génératrices d’emplois non-délocalisables.

Par ailleurs, comme le Président du cdH l’a déjà demandé lors des dernières annonces du groupe Arcelor Mittal, il est urgent que l’Europe ait une vraie politique industrielle afin d’affronter les nombreuses crises que connait ce secteur. Nous avons besoin d’un interlocuteur européen sur les plans industriels et sociaux qui permettrait :

- d’avoir une vision stratégique pour tout l’industriel européen touché par la crise économique ;

- d’empêcher les multinationales de faire du shopping industriel et du chantage à l’emploi.

La crise économique actuelle touche de plein fouet la Belgique (Ford Genk, Arcelor Mittal, … et aujourd’hui Caterpillar). Mais cette crise concerne aussi toute la zone Euro : Grèce, Espagne, Portugal, Italie, France, … l’Allemagne non plus n’est pas épargnée. Cela impose aux dirigeants européens de s’interroger sur la politique économique et monétaire européenne. Le cdH réclame la mise en place urgente d’une politique de relance économique à l’échelle européenne par des investissements porteurs de croissance (réseau ferroviaire, fluvial, transports d’énergie, nouvelles technologies, …).

L’ensemble du cdH tient à exprimer sa plus grande solidarité envers les travailleurs de Caterpillar concernés ainsi qu’envers tous les travailleurs du bassin carolorégien qui sont aussi touchés par cette fermeture.