Catherine Fonck souhaite des facilités de stationnement pour les professionnels de la santé en visite à domicile

Posté le 26 Avril 2013 dans Les Communiqués , National , Santé/Recherche


Parce que quelques minutes peuvent être vitales pour un patient, la députée Catherine Fonck veut éviter aux professionnels de la santé (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes) qui se déplacent à domicile, de gaspiller du temps à rechercher une place de parking. Elle dépose donc une proposition de loi pour qu’ils ne puissent plus être poursuivis pour infraction lors de l’arrêt ou du stationnement de leur véhicule pour une visite, moyennant l’apposition d’un dispositif particulier (par exemple un caducée homologué) et le fait que leur véhicule n’entrave pas la circulation routière.


Cette disposition aurait aussi simplement l’avantage de faciliter la vie de ces experts de la santé qui sont appelés à se déplacer de nombreuses fois sur une journée et qui tournent parfois interminablement pour se garer en toute légalité, surtout en ville, où l’accroissement du parc automobile et l’augmentation de zones de stationnement spécifiques font des places libres une denrée rare.

La députée explique également défendre cette idée dans un souci d’harmonisation : en 2007, les autorités communales ont obtenu la possibilité de délivrer des cartes de stationnement à des groupes-cibles pour les dispenser de payer leur stationnement ou d’utiliser un disque bleu. Le secteur des soins de santé n’était guerre enthousiaste face à ce système inadéquat qui peut varier d’une commune à l’autre et que par ailleurs, peu de communes ont mis en place.