Conspirant dans l’ombre, le MR orchestre le blocage de la Wallonie…

Posté le 6 Avril 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


« On va tenir. Surtout que je viens d’avoir Jean-Luc Crucke qui m’a dit “Il ne faut pas lâcher!”. Donc, nous on ne lâche pas. » 

(http://www.notele.be/list13-le-jt-a-la-carte-media41921-duplex-depuis-l-autoroute-a-froyennes.html => 1'50")


Selon ce témoignage, diffusé hier par la télévision locale Notélé, Jean-Luc Crucke, député régional MR, n’hésite pas à exciter les transporteurs routiers, les exhortant en catimini à poursuivre leur mouvement au finish.  

A l’heure où la Wallonie doit gérer les conséquences économiques et sociales de telles actions, l’attitude libérale écœure. Un comportement que Dimitri Fourny, chef du groupe cdH du Parlement wallon, tient à dénoncer avec force, tant il lui apparaît irresponsable et scandaleux. 

En plus d’être lâche sur la forme, une telle attitude est hypocrite sur le fond. Le MR, qui ne cesse de réclamer des moyens pour améliorer l’état des routes en Wallonie, est donc le premier à inciter à la révolte routière lorsque ces moyens sont mobilisés par les trois Régions du Pays !

Au lieu de conspirer par téléphone, que les libéraux assument leur positionnement incongru en plein jour, et joignent leurs limousines au cortège des camions… A défaut de cohérence politique, on pourrait au moins leur reconnaître un minimum de courage… 

Ici, on les reconnaît à l’absence des deux.