Construire sans acheter son terrain ?

Posté le 31 Janvier 2014 dans Les Communiqués , National , Logement/Aménagement


C’est possible ! Nous proposons que 10 à 20% des lots des grands lotissements soient mis en location de longue durée plutôt qu’à la vente.


Ces locations de longue durée correspondraient à la formule du bail emphytéotique (minimum 27 ans, maximum 99 ans). A la fin du bail, le constructeur aura le choix entre 3 options : prolonger le bail, racheter le terrain ou encore mettre en vente la maison.

Cette formule offre l’avantage de réduire le prix global à payer pour une nouvelle maison. Au lieu de payer un prix d’achat du terrain (souvent entre 30.000 et 100.000 euros), la personne ne devra s’acquitter que d’un loyer qui correspondra à un rendement limité (en fonction de l’inflation) calculé sur la valeur initiale du terrain.

Cette mesure s’imposera aux projets immobiliers de grande  ampleur développés dans les ZACC (zones d’aménagement communal concerté) qui seront nouvellement mises en œuvre. En outre, ces terrains mis en location de longue durée bénéficieront d’un régime fiscal allégé.

Enfin, l’accès à ces terrains sera réservé aux personnes à revenus modestes ou moyens qui deviennent propriétaires pour la première fois de leur habitation.