Demande de rupture du contrat liant la Grande Mosquée de Bruxelles à l'Arabie Saoudite: une grande victoire dans la lutte contre le radicalisme

Posté le 10 Octobre 2017 dans Les Communiqués , National


Le cdH prend acte avec grande satisfaction de la demande de la Commission d’enquête sur les attentats terroristes de mettre fin au contrat liant la Grande Mosquée de Bruxelles à l’Arabie Saoudite, contrat qui porte sur une durée de gestion de 99 ans. Il s’agit d’une avancée majeure dans la lutte contre le radicalisme : enfin, la communauté musulmane de Belgique ne sera plus sous une influence étrangère néfaste, qui a miné la cohésion sociale et qui a prôné une vision de l'islam hostile aux valeurs universelles et parfois contraire à nos lois. Cette autonomisation de l'islam belge doit par ailleurs se poursuivre aussi par le contrôle de certains financements notamment (chiites) venus d'Iran.


Le cdH tient également à féliciter le Député Georges DALLEMAGNE pour son travail de grande qualité au sein de la Commission d’enquête ainsi que son combat personnel pour casser ce lien entre la Grande Mosquée et l’Arabie Saoudite. Ce travail, long de plusieurs années, porte aujourd’hui enfin ses fruits et représente une grande victoire contre l’influence salafiste en Belgique. Bien sûr, la lutte contre le radicalisme ne se réduit pas à la Grande Mosquée et à sa tutelle wahhabite, - de nombreuses initiatives doivent être prises en matière sociale, culturelle ou d’éducation -, mais la fermeture du robinet financier saoudien et du contrôle wahhabite de la Grande Mosquée constituent des préalables indispensables à une lutte efficace contre le radicalisme sur territoire de notre pays.

La balle est à présent dans le camp du gouvernement fédéral, qui aura la responsabilité de concrétiser cette décision.