Ecoles, crèches et boom démographique : les familles au cœur du budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Posté le 3 Octobre 2016 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Benoit LUTGEN, Président du cdH, salue le travail réalisé par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’accord budgétaire intervenu au sein de l’exécutif permet de poser des choix ambitieux pour l’avenir des familles francophones.


Benoit LUTGEN se réjouit que l’action des ministres cdH apporte une réponse aux besoins des générations futures en dégageant un budget de 20 millions d’euros pour créer des places supplémentaires dans les bâtiments scolaires de tous les réseaux, ce qui permettra de renforcer la liberté de choix des familles.

Le Gouvernement répond également à des situations d’urgence notamment celle des enfants en difficultés. Pas moins de 3,5 millions d’euros ont été dégagés afin prioritairement d’augmenter les capacités d’accueil des jeunes enfants en situation d’urgence et ne plus les voir placés notamment dans les hôpitaux, faute de place.

Enfin, des investissements seront réalisés dans les organisations de jeunesse et centres de jeunes, en éducation permanente et en culture et ainsi renforcer la participation citoyenne à la démocratie dans notre pays. Outre les moyens libérés pour l’enseignement, ce ne sont pas moins de 30 millions que la Fédération Wallonie-Bruxelles libère pour ces matières prioritaires pour le cdH.

Pour Benoit LUTGEN, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles donne un signal fort en faisant le choix des familles dans un contexte budgétaire difficile et malgré l’impact négatif des mesures décidées par le Gouvernement fédéral MR/N-VA. Le choix également de soutenir l’investissement tout en contribuant à l’assainissement des finances publiques en limitant les dépenses et maintenant le solde en dessous de 200 millions d’euros.