Economie circulaire : création d’un pôle Ecodesign au sein de MAD BRUSSELS

Posté le 11 Juin 2015 dans Les Communiqués , Région bruxelloise , Emploi/Economie


Sur proposition de Céline Fremault, Ministre en charge de l’Environnement, le Gouvernement bruxellois a accordé ce 11 juin une subvention de 130.000 euros à l’asbl MAD BRUSSELS pour la création d’un pôle Ecodesign.


La déclaration de politique régionale 2014-2019 appuie le développement d’une « vision stratégique de l’environnement en tant que ressource créatrice d’emplois locaux en transformant notre économie linéaire en une économie circulaire tout en améliorant la capacité de nos entreprises à décrocher de nouveaux marchés. »

L’approche Ecodesign constitue l’un des piliers fondamentaux pour le développement d’une économie circulaire. On entend par « Ecodesign » la conception de produits et services prenant en compte l’impact sur l’environnement et la société et facilitant la prévention et le réemploi des déchets. Le développement d’une économie circulaire à Bruxelles ne peut être atteint sans une implication importante en amont de la part des concepteurs et designers des produits et services.

« L’objectif est de travailler avec les différents acteurs du design (professionnels, enseignants et étudiants) à Bruxelles afin qu’ils intègrent l’Ecodesign et la lutte contre la génération des déchets dans l’élaboration de leurs pratiques de conception et dans les programmes de formation qu’ils développent. MAD BRUSSELS, en tant que centre du design à Bruxelles, est l’acteur légitime pour sensibiliser l’ensemble du secteur à Bruxelles » explique la Ministre Céline Fremault.