Enfin un revenu garanti pour les accueillantes conventionnées !

Posté le 8 Octobre 2015 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


L’amélioration du statut des 2600 accueillantes conventionnées est un combat mené par le cdH depuis de nombreuses années. Le Président, Benoit Lutgen, en avait fait une priorité lors des négociations pour la constitution du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en juillet 2014.


Le cdH se réjouit qu’à l’occasion de l’élaboration du budget 2016 de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’engagement pris lors de l’accord de Gouvernement soit respecté. La Ministre de l’Enfance, Joëlle Milquet, a dégagé pour 2016 un montant de 4 millions d’euros (8 millions en 2017) pour permettre d’octroyer durant toute l’année, 12 mois sur 12, un revenu garanti pour les accueillantes conventionnées.

Sur base des négociations en cours sur les modalités d’exécution, cette indemnisation devrait permettre un revenu garanti de 1200 euros (contre une moyenne de 900 euros actuellement) par mois, 12 mois sur 12 (en ce compris les périodes de vacances et les enfants absents) pour les  accueillantes conventionnées ayant l’autorisation maximale décrétale de garde d’enfants.

Cette mesure devrait entrer en vigueur en juillet 2016 pour les 6 derniers mois de l’année 2016 et augmenter les revenus des gardiennes de près de 60%.

Les accueillantes d’enfants jouent un rôle majeur pour la société : par la qualité de l’accueil qu’elles offrent aux jeunes enfants, pour favoriser l’emploi et en particulier des femmes, pour soutenir la vie des familles, pour offrir une offre flexible et disséminée sur le territoire.

L’octroi d’un revenu garanti constitue une étape essentielle pour soutenir ces accueillantes dans leurs activités, améliorer fortement leur revenu par mois et reconnaître leur rôle pour soutenir la vie des familles.

Le cdH demande au Gouvernement fédéral MR/N-VA d’avancer aussi désormais sans attendre pour octroyer dans leurs compétences le statut social attendu pour les accueillantes d'enfants.