Erreur de calcul du MR dans les chiffres de la SNCB : Vanessa Matz et Isabelle Poncelet dénoncent l’amateurisme de la Ministre !

Posté le 18 Octobre 2014 dans Les Communiqués , National , Chambre , Mobilité/Transport


Les Députées fédérales cdH Vanessa MATZ et Isabelle PONCELET tiennent à dénoncer l’amateurisme dont fait preuve la Ministre de la Mobilité Jacqueline Galant.


Alors que cette dernière avait annoncé en séance plénière de la Chambre des représentants que les économies à réaliser par la SNCB se chiffreraient à 2 ,1 milliards d’euros, elle affirme aujourd’hui qu’elles sont de l’ordre de 663 millions… en mettant cette erreur de calcul sur le compte des débats houleux à la Chambre !

Non, ce chiffre de 2,1 milliards n’a pas été lancé lors des débats à la Chambre par l’opposition. Ils ont été clairement mentionnés par la Ministre elle-même. Voici l’extrait du compte rendu analytique de la Chambre qui démontre sans ambiguïté que c’est bien la Ministre qui délivre ce montant et qu’il ne pouvait y avoir de confusion avec celui de la dette qu’elle énonce également clairement :

« Jacqueline Galant, ministre (en français):

 (En néerlandais) Le Groupe SNCB devra économiser 2,1 milliards d’euros au cours des prochaines années. Il importe que ces mesures d’économie n’affectent ni le personnel, ni la sécurité.

(En français) Quand on a une dette de plus de 4 milliards, il faut prendre des mesures ».

Les navetteurs et les travailleurs de la SNCB méritent mieux que cette légèreté et cette incompétence.

Par ailleurs, ces économies annoncées concernant la SNCB viennent s’ajouter à la décision du Gouvernement fédéral d’augmenter les accises sur le diesel. Les Députées Vanessa MATZ et Isabelle PONCLET déplorent ces mesures qui mettent à mal la mobilité pour les citoyens.

Les Députées cdH demandent que se réunisse au plus vite de la Commission de l’Infrastructure de la Chambre afin que la Ministre Galant vienne s’expliquer clairement et sans erreur sur les chiffres de la SNCB ainsi que sur les mesures qu’elle compte prendre pour arriver au chiffre de 663 millions d’économie à la SNCB.