Faciliter le quotidien des parents et enfants en situation de pauvreté

Posté le 19 Décembre 2016 dans Les Communiqués , National


A l’occasion de la cloture de l’opération “Human Tour”, une tournée de concerts organisés pour soutenir les activités d’associations locales qui œuvrent pour venir en aide aux enfants défavorisés, le président du cdH, Benoît LUTGEN, a annoncé le dépôt d’une proposition de résolution visant à optimiser le fonctionnement du service des créances alimentaires (SECAL).


Malgré l’existence de ce service, la situation reste préoccupante. Selon le baromètre des parents 2016 de la Ligue de Familles, 40% des pensions alimentaires dues aux enfants ne seraient pas payées régulièrement. 12% des parents n’oseraient même pas la demander.

Avec le dépôt de cette proposition de résolution, le président du cdH souhaite un renforcement important du SECAL afin que cet outil soit pleinement opérationnel compte tenu de l’évolution des situations vécues par les familles. Une des idées défendues par Benoît LUTGEN est de modifier le plafond de revenus pour ce qui concerne les avances sur pensions alimentaires du SECAL. Afin d’y arriver, ce plafond doit être progressivement relevé. En relevant le plafond de revenu à 2.500 euros, 95% des familles monoparentales sont couvertes.

En Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, les Ministres cdH s’engagent également pour améliorer le quotidien des parents avec leurs enfants en situation de pauvreté. Ainsi, en Wallonie, grâce au Ministre de l’Action Sociale, Maxime PREVOT, des maisons d’acceil hébergeant des adultes précarisés accompagnés d’enfants seront prochainement financées. Dans le cadre de ce financement, des moyens particuliers sont octroyés pour un accompagnement pédagogique des enfants et un suivi psycho-social de la petite enfance.

De son côté, la Ministre de l’Enfance, Alda GREOLI, s’engage à augmenter le nombre de lieux de rencontre Parents-Enfantssubventionnés par l’ONE. Ces lieux, accessibles gratuitement, permettent de rompre l’isolement des familles et favorisent la socialisation de l’enfant et de ses parents.

Pour le cdH, toutes les mesures pouvant aider à faciliter au quotidien la vie des parents et de leurs enfants en situation de pauvreté doivent être mises en place sans tarder. Le président du cdH espère que sa proposition de résolution trouvera l’assentiment de tous les partis démocratiques.