Fédéral et régions s'entendent sur le Plan de relance

Posté le 30 Novembre 2013 dans Les Communiqués , National , Région bruxelloise , Région Wallonne , Fédé Wallonie-Bruxelles , Emploi/Economie


Une excellente nouvelle pour les travailleurs, les chercheurs d’emploi et les familles !


Benoît LUTGEN, le Président du cdH, salue le travail réalisé par le Gouvernement fédéral et les Gouvernements des Régions. L’accord intervenu en Comité de concertation sur la diminution de la TVA à 6% sur l’électricité, la réduction des cotisations sociales à hauteur de 1,35 milliards et le renforcement des politiques de formation, permettra d’améliorer le niveau de vie des citoyens et de créer plusieurs milliers d’emplois.

 

Dès octobre 2011, au début des négociations socio-économiques de l’accord gouvernemental, Benoît LUTGEN avait demandé que le redressement des finances publiques soit couplé à des mesures fortes de relance prises au niveau fédéral en appui aux plans de redéploiement économique menés par les Régions. Des premières mesures de relance fédérale ont permis d’améliorer la qualité de vie des citoyens, l’emploi et la formation des jeunes ainsi que la réduction des charges salariales, notamment pour les indépendants et les PME.

 

Benoît LUTGEN se réjouit que le Gouvernement fédéral amplifie son action dans cette voie et remercie particulièrement Melchior WATHELET, le Secrétaire d’Etat à l’Environnement et à l’Energie, pour avoir concrétisé, avec le Ministre de l’Economie, sa proposition d’abaisser la TVA sur l’électricité à 6%. Cette mesure permettra entre autres d’accroître le niveau de vie des familles, d’améliorer la compétitivité des entreprises belges et de favoriser une énergie plus propre que les énergies fossiles.

 

Le cdH salue également que 1,35 milliards € ont été dégagés pour réduire les cotisations sociales dont plus de la moitié seront consacrées aux travailleurs à bas salaires et à ceux des services aux personnes (secteur du non-marchand).

 

Ces décisions, en compléments des mesures déjà prises, permettront de réduire l’écart salarial par rapport aux pays voisins, d’améliorer la compétitivité de nos entreprises belges et de créer de nouveaux emplois.

 

Le cdH se félicite également que l’accord de coopération prévoit un renforcement des politiques de formation en alternance et l’élargissement de la notion de jeunes en formation, comme l’ont demandé Joëlle MILQUET, Vice-Première Ministre, et les Ministres cdH régionaux de l’Emploi André ANTOINE pour la Wallonie et Céline FREMAULT pour Bruxelles.

 

Enfin, le Président du cdH se réjouit du relèvement à 15.000 € (HTVA) du chiffre d’affaires minimal à partir duquel un travailleur indépendant doit être assujetti à la TVA. Cette décision leur permettra de  favoriser le lancement de nouvelles activités. 

*** 

Au-delà de ces mesures, Benoît LUTGEN réaffirme la nécessité de réaliser dans les plus brefs délais une véritable révolution fiscale qui dope l’économie et la création d’emplois en Belgique. Il demande également à nouveau que l’Union européenne se dote d’un véritable plan d’investissements européens, capable de redynamiser l’économie européenne et de créer des emplois.