Fonds de solidarité internationale : 1ère édition de cofinancement de projets d’aide au développement liés au secteur de l’eau

Posté le 1 Février 2016 dans Les Communiqués , Région bruxelloise


Le Fonds de solidarité internationale a été instauré sur base de l’Ordonnance Cadre Eau du 20 octobre 2006. Par sa création, la Région de Bruxelles-Capitale soutient que « l’eau fait partie du patrimoine commun de l’humanité» et que « toute personne a le droit de disposer d’une eau potable de qualité et en quantité suffisante pour son alimentation, ses besoins domestiques et sa santé ». 


Pour Céline Fremault : « La volonté de la Région est de répondre aux préoccupations internationales faisant de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement un droit fondamental. Par le biais de ce fonds, nous contribuons à la réalisation du 6ème Objectif du Millénaire pour le Développement ».

En juin 2015, une première édition d’appel à projets d’aide au développement liés au secteur de l’eau a été lancé. Afin de financer les projets sélectionnés, 0,005 € par m3 d’eau facturé au cours de l’exercice précédent par Hydrobru ont été alloué au Fonds de solidarité. Au total, Hydrobru met à disposition du Fonds un budget de 304.919,51 €.

Sélection des projets

Pour la 1ère édition, 17 projets ont été introduits concernant 11 pays différents, dont 13 recevables. 

Un Comité de Sélection a été constitué afin d’analyser les projets reçus tant au niveau des critères de recevabilité que de sélection. Pour ce faire, le Comité s’est notamment adjoint des services de la Coopération Technique Belge.

Un classement en 4 catégories allant de « très valable » à « non valable » a été opéré d’après le respect des critères fixés dans le règlement d’appel à projets 2015. Au final, 5 projets jugés « très valables » ont été retenus.

Les 5 projets retenus

  1. Burkina-Faso : « Projet d’appui à l’amélioration de l’accès des populations du village de Wara à l’eau potable, à l’assainissement et à la sécurité alimentaire » – projet  d’approvisionnement en eau potable et d’accès durable à un assainissement adéquat au niveau rural piloté par l’ONG GoodPlanet Belgium ;
  2. Congo : « Amélioration de la desserte en eau potable du quartier de Lubudi-Luka »  – projet d’approvisionnement en eau potable au niveau urbain piloté par la Commune d’Uccle ;
  3. Ethiopie : « Renforcement de l’accès à l’eau potable et des pratiques liées à l’hygiène et l’assainissement dans deux districts de l’Est de la Région Tigray » – projet d’approvisionnement en eau potable et à un assainissement adéquat au niveau rural piloté par l’ONG Caritas International ;
  4. Madagascar : « Forage de puits dans 5 villages de brousse de la commune rurale de Bemanonga projet d’approvisionnement en eau potable au niveau rural piloté par l’Association Belgique-Madagascar ;
  5. Palestine – Cisjordanie : « Alter-Water for Zababdeh People » – projet d’approvisionnement en eau potable et d’accès durable à un assainissement adéquat au niveau urbain piloté par la Commune d’Ixelles.

Suivi des Projets par les Comités d’accompagnement

Chaque projet sera suivi par un Comité d’accompagnement chargé du contrôle de la mise en œuvre et du bon déroulement des projets.

Un rapport d’activités et un rapport financier sera demandé annuellement aux porteurs de projet.

Les Comités évalueront la pertinence, la cohérence, l’efficacité, l’efficience, l’exécution effective, la transparence de la gestion, la durabilité des projets au fur et à mesure de la réalisation de celui-ci et le résultat au terme du financement.

Prochaines éditions

Sur base de la 1ère édition et des échanges entre le Comité de Sélection et les porteurs de projet, et de l’expérience acquise, certaines modifications seront apportées au règlement d’appel à projets et à ses annexes.

Le prochain appel à projet aura lieu du 1er avril au 30 juin 2016.

Quelques 300.000 € seront alloués à cette 2ème édition.