Impôt sur les grandes fortunes - Stop aux écrans de fumée communautaires : des décisions concrètes !

Posté le 4 Mars 2015 dans Les Communiqués , National , Emploi/Economie


L'impôt des personnes physiques et des sociétés est une compétence fédérale et doit le rester. Le débat surréaliste lancé entre la gauche et la droite quant à un éventuel impôt sur les grosses fortunes en Wallonie est dangereux et élude... les vrais enjeux.


En effet, ce débat n'a pas sa place au parlement wallon. Il risquerait d'en entrainer un autre sur une nouvelle forme de régionalisation de l’impôt, ce qui est contraire à la solidarité nécessaire entre tous les Belges et affaiblirait encore l’état fédéral.

Une fois de plus, les libéraux et les socialistes sont aveuglés par des débats caricaturaux et en oublient l‘intérêt des francophones.

Le MR, en lançant un débat sur une régionalisation de l’impôt sur les grandes fortunes, élude ses responsabilités et vient aider les thèses confédéralistes de la N-VA.

Cet écran de fumée ne permettra pas au MR d'éviter de devoir prendre des décisions concrètes. L’urgence démocratique et budgétaire n’est pas de taxer davantage les citoyens qui paient dûment leurs impôts chez nous mais bien de traquer sans relâche ceux qui pratiquent l’évasion et la fraude fiscale.

Aujourd’hui, plus personne ne peut ignorer que l’évasion fiscale et la fraude représentent des dizaines de milliards d’euros. Il est incompréhensible et inéquitable que le Gouvernement MR/N-VA n’en fasse pas une priorité absolue et ne prenne aucune décision radicale en la matière. Il est tout aussi inacceptable que ce Gouvernement ait diminué drastiquement les moyens de la Justice et de la Police.

Pour rappel, le cdH s’opposera toujours à toute nouvelle forme de régionalisation de l’impôt des personnes physiques et des sociétés. Enfin, nous avons déposé des propositions à la Chambre pour une fiscalité plus efficace, plus lisible et plus juste. Le cdh plaide aussi pour une harmonisation fiscale au niveau belge et européen.