La Belgique doit interdire la vente du désherbant Roundup aux particuliers

Posté le 15 Juin 2015 dans Les Communiqués , National , Région Wallonne , Energie/Ecologie


Ce désherbant, souvent utilisé sans protection dans les jardins, contient une substance active, le glyphosate, reconnu produit cancérigène probable par le Centre international de recherche sur le cancer. 

Le cdH salue la décision prise par les pays voisins et demande que la Belgique interdise à son tour la mise sur le marché du glyphosate pour les particuliers.

Le 26 mai dernier, le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO a interpellé en ce sens la Ministre fédérale de la Santé et lui a demandé officiellement d’interdire la mise sur le marché du glyphosate pour les particuliers. A ce jour, aucune réponse n’a été communiquée.

Face à un tel enjeu de santé publique, le député fédéral Michel De Lamotte portera également ce dossier à la Chambre et il interpellera Mme De Block.

Si la Ministre de la Santé publique ne prend pas rapidement ses responsabilités en interdisant la vente de RoundUp aux particuliers à l’instar d’autres pays européens, le cdH déposera une résolution parlementaire proposant de l’interdire.