La mise en place d'un moratoire dans 30 semaines, trop long pour les Bruxellois !

Posté le 25 Octobre 2014 dans Les Communiqués , Région bruxelloise


Interrogée au Parlement par deux députés bruxellois à propos de la mise en œuvre du moratoire par le gouvernement fédéral, la Ministre de l'Environnement Céline Fremault a réitéré avoir pris acte de la décision intervenue hier et a précisé qu'elle n'entendait pas renoncer aux astreintes. « Elles constituent un moyen de pression à l'égard du gouvernement fédéral. Je n'envisage certainement pas d'y renoncer tant que le moratoire est annoncé dans un délai de 30 semaines, délai trop long pour les Bruxellois".


Elle a précisé également qu'elle appelait de tout ses vœux la mise en place, sans délai, d'un groupe de travail incluant la Région bruxelloise en vue d'apporter des mesures structurelles à la situation du survol de Bruxelles avec une solution définitive dans un délai de 6 mois à compter du 1er novembre.

La Ministre a conclu : « Il serait utile que Madame Galant puisse me rencontrer à bref délai et je lui ai écrit à ce sujet voici une semaine. Les Bruxellois attendent une solution durable et globale qui préserve leur qualité de vie. »