La santé des sportifs, une priorité pour le Ministre des Sports !

Posté le 17 Janvier 2012 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles , Culture/Sport


Un jeune footballeur ayant été victime le week-end dernier d’un arrêt cardiaque lors d’un match à Merksem, l’URBSFA a annoncé ce jour dans la presse son intention de rendre l'examen médical obligatoire pour ses 400.000 jeunes joueurs affiliés.


Ces derniers mois, plusieurs événements tragiques de ce type se sont produits sur des terrains de sport, aboutissant pour certains au décès de jeunes sportifs. 

Si les bienfaits de la pratique sportive ne sont plus à démontrer, dans le même temps, en matière de sport, tout doit être mis en œuvre pour assurer la bonne santé des pratiquants. 

Conscient de cette nécessité, le Ministre des Sports André Antoine a décidé de solliciter le Conseil Supérieur des Sports et le Conseil Supérieur de Promotion de la Santé. Ceux-ci fourniront dans les semaines à venir un rapport permettant de déterminer les options les mieux à même d'assurer une sécurité maximale aux sportifs en matière de santé. Une rencontre avec les fédérations sera ensuite organisée.

D’autres initiatives ont d'ores et déjà été prises en ce sens. Des subsides, à hauteur de 75%, permettent aux clubs et infrastructures sportives d'acquérir des défibrillateurs automatiques. L'objectif du Ministre des Sports est d’équiper l'ensemble des centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles de DEA. La lutte contre le dopage est également une priorité du Ministre des Sports. Une large campagne "Ma victoire, c'est sans dopage!" parrainée par Philippe Gilbert a, dans ce cadre, été lancée afin de sensibiliser le monde sportif aux méfaits du dopage sur la santé. Cette campagne vient en appui du récent décret contre le dopage qui détermine les obligations de localisation des sportifs, les procédures AUT, les sanctions et les contrôles. 

Depuis l’entame de la législature, le Ministre des Sports a souhaité favoriser la pratique sportive pour tous. De nouveaux projets ont ainsi vu le jour comme entre autres, « Mon Club, Mon Ecole » qui vise à permettre aux clubs sportifs de faire leur entrée dans les écoles en proposant de nouveaux sportsaux jeunes ou encore l’opération « Eté Sport » qui a permis, avec les stages Adeps, à plus de 50.000 jeunes de pratiquer du sport l’été dernier. Toutes ces actions concourent à développer une culture sportive et améliorer la santé des citoyens de la Fédération Wallonie-Bruxelles.