La tuyauterie institutionnelle n’est pas un projet collectif

Posté le 8 Juin 2016 dans Les Communiqués , National


Zakia, Paul,

Les francophones ont d'autres priorités que de se diviser !

En pleine crise sociale, il est insensé de dépenser son énergie à une énième discussion sur de la tuyauterie institutionnelle et pilonner l’architecture francophone.

Faisons fonctionner les institutions et ce qui existe, plutôt que dépenser encore de l’énergie dans du bricolage qui nous fera perdre plusieurs années et qui oublie de s'occuper de l’essentiel dans cette période de surcroît socialement troublée.

Notre priorité doit aller à un meilleur fonctionnement des institutions existantes et nous devons concentrer tous nos efforts et toute notre énergie sur des matières fondamentales comme l’emploi, la formation, le développement durable, la sécurité, etc.

Développons un projet francophone sur le plan social, économique et environnemental au lieu de faire du communautaire.

Les jeunes méritent mieux comme avenir qu'un projet de division des francophones.