Le 14 octobre, votons pour la vie !

Posté le 23 Juillet 2012 dans Les Communiqués , National


Benoît LUTGEN, le Président du cdH, a demandé à ses membres et aux autres formations politiques de tout mettre en œuvre pour augmenter le nombre de donneurs d’organes déclarés. Près de 1250 personnes sont en attente d’un organe actuellement en Belgique. 1250 personnes qui pourraient être sauvées si un plus grand nombre de citoyens s’inscrivaient comme donneur d’organes.


1. Un bureau de l’état civil à proximité du bureau de vote principal

Depuis la loi de 1986, tout citoyen belge ou étranger domicilié depuis au moins six mois en Belgique est considéré comme donneur d’organes, sauf s’il s’y est opposé de son vivant ou si sa famille proche le refuse lors de son décès. Pour éviter aux proches de prendre une décision difficile dans un moment douloureux, chaque citoyen peut remplir un formulaire de consentement afin d’autoriser le prélèvement de ses organes à sa mort. Depuis 1986, seulement 128.000 personnes ont rempli ce formulaire positivement, soit à peine plus d’1 % de la population belge ! Un pourcentage très faible qui est largement dû à deux freins : la non connaissance de l’existence de ce formulaire et la nécessité de se rendre à sa maison communale pour qu’un agent du service population puisse valider ce formulaire et inscrire le donneur au registre national.

Afin de faciliter l’inscription de tous les citoyens comme donneurs d’organes au registre national, Benoît LUTGEN a écrit à aux Bourgmestres cdH pour qu’ils mettent en place un bureau de l’état civil à proximité du bureau de vote principal le jour des élections communales et provinciales. Il a également sollicité l’ensemble de ses mandataires pour qu’ils incitent leurs autorités locales à en faire de même.

L’agent communal présent pourra y proposer à tous les électeurs de s’inscrire comme donneur d’organe et valider directement le formulaire de consentement. Les citoyens pourront dès lors être informés et s’enregistrer comme donneurs officiels sur le lieu du bureau de vote sans devoir se rendre à leur maison communale. Chaque personne pourraremplir son devoir civique tout en réalisant un geste humain, un geste qui peut sauver des vies.

2. Sensibilisation via des supports électoraux

Le Président du cdH a également invité tous les candidats cdH aux élections communales et provinciales d’octobre à utiliser la mention suivante sur des supports électoraux :

« Dimanche 14/10, votez pour la vie !
Inscrivez-vous pour devenir donneur d’organes ! »

3. Une sensibilisation qui reassemble.

Benoît LUTGEN a écrit aux Présidents de partis francophones pour qu’ils invitent leurs candidats à participer à une campagne de sensibilisation identique.