Le cdH compense les émissions CO2 de sa campagne en plantant des arbres et des haies vives

Posté le 29 Août 2018 dans Les Communiqués , National , Elections , Energie/Ecologie


Les campagnes électorales sont un enjeu démocratique. Il est essentiel de pouvoir informer tous les citoyens sur les programmes, les projets, les valeurs portés par les candidat.e.s, notamment à travers l’utilisation de documents imprimés (tracts, flyers, affiches,…). Ces moyens de communication sont utilisés pour que chacun puisse avoir toutes les informations requises afin de poser son choix en tant qu’électeur. Ces outils ont un impact sur l’environnement.


Le cdH a décidé de prendre ses responsabilités : « Nous compensons les émissions carbone de notre campagne en plantant des arbres et des haies vives », s’engage Benoît Lutgen. Le parti ira même plus loin en plantant davantage d’arbres, afin de faire un geste qui soit réellement positif pour l’environnement.

Des experts indépendants calculeront de façon très précise l’impact carbone des outils électoraux (tracts, flyers, affiches, …) de la campagne du cdH et indiqueront le nombre d’arbres à planter pour le compenser totalement. 

Le choix de la plantation d’arbres et de haies vives s’inscrit dans une volonté de soutenir la biodiversité (restauration des habitats de la faune sauvage, protection des espèces en voie de disparition…), la lutte contre l’érosion des sols, etc. « Tout le monde peut voir l’impact concret des changements climatiques, dans les jardins, les champs, les parcs, les prairies… » remarque Benoît Lutgen, « il est crucial d’agir – et d’utiliser tous les moyens d’action possibles pour sensibiliser les citoyens à la protection et la défense de notre environnement ».

En outre, le Président du cdH insiste sur le fait qu’aménager en commun des espaces verts participe au renforcement du lien social dont notre société a cruellement besoin. « Avec cette démarche, nous sommes au cœur du projet humaniste », s’enthousiasme-t-il.

Le cdH donne rendez-vous à tous à la Sainte-Catherine, « quand tout arbre prend racine » (le dimanche 25 novembre), pour la plantation d’au-moins un millier d’arbres et de haies vives à travers la Wallonie et Bruxelles.