Le cdH constate avec satisfaction l'enterrement de la taxe au kilomètre pour les particuliers

Posté le 10 Février 2014 dans Les Communiqués , National , Mobilité/Transport


Le cdH se réjouit que les autres partis aient rejoint sa position de refus de toute taxe kilométrique pour les particuliers.


En effet, le cdH remercie :

-      le parti Ecolo d’avoir mis la marche arrière en renonçant au dispositif de taxation kilométrique ;
-      le MR de ne pas avoir suivi la proposition de Didier REYNDERS de taxer les particuliers au kilomètre parcouru.

De plus, le cdH tient également à saluer le Premier Ministre de s’être positionné contre cette taxe ce dimanche 9 février.

Vu ces prises de positions, le cdH constate avec satisfaction l’enterrement du projet de taxe au kilomètre pour les particuliers.

Pour rappel, ce vendredi 7 février, Bruno DE LILLE, le Secrétaire d’Etat bruxellois à la Mobilité, a laissé entendre qu’il voulait mettre en place une taxe au kilomètre pour les particuliers : « On veut changer le système où tout le monde paye la même chose pour la possession de sa voiture vers un système de taxation sur l’utilisation de la voiture ».

Après avoir entendu ces déclarations, Benoît LUTGEN, le Président du cdH, a rappelé son opposition totale à la mise en place effective d’une taxe au kilomètre pour les particuliers. Pour rappel, il n’y a jamais eu d’accord politique entre les trois Gouvernements régionaux pour mettre en œuvre ce type de taxe. A la demande des écologistes, le seul élément validé concernait la réalisation d’une étude portant sur l’impact d’une telle taxe.

La taxe au kilomètre est une mauvaise solution à un réel problème de mobilité. Un tel système est incontrôlable, très coûteux en fonctionnement et revient à pénaliser les travailleurs et les ruraux !

Pour rappel, le cdH a proposé de nombreuses alternatives telles le développement du Réseau Express de Covoiturage, le projet RECO, et a obtenu l’accélération des travaux du RER dans la dernière version du plan pluriannuel de la SNCB.