Le cdH fait bouger la SNCB !

Posté le 5 Février 2013 dans Les Communiqués , National


Grâce aux diverses interventions du Président du cdH Benoît Lutgen et des Parlementaires fédéraux humanistes, les lignes dites « c », menacées par le plan d’investissement 2013-2025, continueront finalement à être entretenues.


Ce matin, alors qu’il était auditionné en Commission mixte de l’Infrastructure, le CEO d’Infrabel, Luc Lallemand, a en effet signalé que le fait que certaines lignes soient classées « C » (en raison d’une série de facteurs, dont leur fréquentation et leur fréquence) n’est pas synonyme d’un abandon des investissements. Il a au contraire affirmé que ces lignes « C » continueront à être entretenues en 2013 et 2014.

Le cdH se réjouit de cette prise de conscience et demande maintenant que les actes soient joints aux paroles. Le plan d’investissement d’Infrabel doit être revu dans ce sens et pas seulement pour 2013-2014. Toutes les menaces sur l’entretien du réseau doivent être écartées à long terme.

Les Parlementaires Vanessa Matz et Georges Dallemagne, présents en Commission, se réjouissent que le CEO d’Infrabel ait revu sa copie. Un service de qualité doit être offert par l’entreprise publique.

Pour le cdH, il était impensable que les navetteurs des lignes moins fréquentées, en particulier en zone rurale, soient pénalisés. Pour rappel, seuls les administrateurs cdH au sein du Holding SNCB et d’Infrabel ont refusé ce projet.