Le MR se détache de la NVA : une fausse bonne surprise.

Posté le 29 Avril 2014 dans Les Communiqués , National , Elections


Les déclarations de Didier Reynders affirmant ne pas vouloir gouverner avec la N-VA sont une fausse bonne surprise. En effet, ce détachement de dernière minute ne respire pas la sincérité.


Pour rappel, le même Didier Reynders déclarait le 27 janvier dernier dans Het Belang van Limburg : "La N-VA se trouve au Gouvernement flamand et dirige un certain nombre de provinces et de communes. Pourquoi la N-VA ne pourrait pas siéger au Gouvernement fédéral ? » Il ajourait : "Bart De Wever est un Bourgmestre d’Anvers acceptable, pourquoi ne serait-il pas un Premier Ministre acceptable ?"

De plus, il y a quelques mois, Jean-Luc CRUCKE, député MR, défendait avec force une alliance avec la N-VA avec Didier Reynders comme Premier Ministre de cette coalition. Jean-Luc CRUCKE n'a jamais été écarté de son propre parti et il se retrouve même tête de liste MR dans sa région.

La sortie des libéraux est donc surtout une mauvaise surprise car ils envisagent de se détacher de la N-VA uniquement dans le cas où le MR serait la première force politique…

Comme il l'a toujours indiqué, en toute hypothèse, le cdH fera absolument tout pour que la N-VA ne soit pas présente dans le Gouvernement Fédéral ou bruxellois.

Enfin, contrairement à d’autres, le cdH n’a jamais participé à des rencontres amicales, informelles ou gastronomiques avec la N-VA.

Plutôt que des déclarations électoralistes des uns et des autres, le cdH propose une troisième voie avec des priorités fortes : l’emploi, la relance économique, l’enseignement, la formation, le financement des pensions…