L’exercice du droit de vote n’est pas une option de la démocratie

Posté le 25 Août 2016 dans Les Communiqués , National


Le cdH refuse catégoriquement la levée de l’obligation de participer aux élections. Pour le cdH, la citoyenneté n’est pas optionnelle. Elle ne l’est particulièrement pas dans cette période ou notre pays a besoin de rassembler l’ensemble de ses citoyens autour d’un projet de société commun et ambitieux. Tout ce qui peut concourir à la vitalité démocratique, au renforcement de la participation citoyenne doit être entrepris. Lever l’obligation de participer au choix des représentants est un recul démocratique, une mesure qui va totalement à rebours de ce qu’exige l’Union nationale. 

Le cdH est profondément interpellé par cette vision libérale qui transige chaque jour davantage avec les conditions essentielles de la citoyenneté : mollesse insigne face à l’iniquité et à la grande fraude fiscale, atteintes à la séparation des pouvoirs et plus particulièrement à la Justice qui est garante des droits démocratiques de tous les citoyens et aujourd’hui, recul sur un fondement majeur de notre démocratie représentative.

Nous rappelons au MR que la citoyenneté est un ensemble de droits et de devoirs. Ces droits et devoirs ne sont pas négociables, à prendre ou à laisser en fonction d’intérêts particuliers. 

L’heure est au civisme, à l’engagement pour notre Pays, et non au shopping démocratique.