Limitation des heures d’ouverture des night-shops : une occasion manquée de lutter contre certaines nuisances

Posté le 17 Mars 2016 dans Les Communiqués , National


La proposition de loi relative aux heures d’ouverture dans le commerce, l’artisanat et les services en ce qui concerne la limitation des heures d’ouverture dans les stations balnéaires et les centres touristiques sera votée ce jeudi à la Chambre.


Cette proposition, qui ne permet qu’aux seules communes situées en zones touristiques de réglementer ces commerces de nuit en vue de réduire une partie des nuisances qui en découlent régulièrement, laisse le Député cdH Michel de Lamotte sur sa faim.

« Cette proposition de loi est le fruit d’un travail bâclé du gouvernement et d’un manque d’ambition de la majorité ».

Alors même que le cdH a déposé plusieurs textes pour mieux réglementer les nuisances occasionnées par certains débits de boissons et méga-dancings, la majorité s’est limitée aux stations balnéaires et centres touristiques privant ainsi l’ensemble des autres communes des mêmes outils pour mieux lutter contre certaines nuisances.

Michel de Lamotte dénonce une vraie opportunité manquée et dénonce le désinvestissement du Ministre Borsus dans ce dossier alors même qu’il avait annoncé d’importantes réformes lors de la discussion de sa note de politique générale.