Lutte contre le tabagisme: besoin de messages clairs !

Posté le 12 Juin 2012 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


A l'occasion de son interpellation sur les mesures accentuées à prendre dans le cadre de la lutte contre le tabagisme, demande fondée sur les résultats de l'étude sur laquelle se base le CRIOC qui démontre l'augmentation de tabagisme, principalement auprès des jeunes, André du Bus s'est vu répondre par la ministre de la santé, Fadila Laanan, que l'étude citée est contredite par les résultats de l'enquête sur le comportement des jeunes (connue sous l’abréviation HBSC).


L’enquête précise que "les expérimentations et la consommation quotidienne de tabac diminuent depuis 1998. Plus précisément que l'expérimentation du tabac à l'école primaire est un indicateur d'usage précoce et par là un indicateur de risque de tabagisme à l'âge adulte. Cette proportion d'expérimentation  est passée de 17,4% en 1998 à 7,2% en 2010" a précisé la ministre.

André du Bus demande qu'un travail d'analyse comparative entre cette enquête et l'étude du CRIOC soit mené car rien n'est plus dommageable en termes de santé publique que des messages contradictoires.

Il a demandé à la Ministre qu'elle saisisse son administration pour effectuer un travail d'analyse de ces études et enquêtes de telle sorte que soient mis en évidence les aspects méthodologiques qui permettent d'expliquer, le cas échéant, ces différends.

Pour le groupe cdH, il est essentiel que les messages soient clairs pour optimaliser les stratégies de prévention et de promotion de la santé.