Lutte contre le terrorisme : Non, M. Ducarme, toute l’opposition ne bloque pas l’extension de la garde à vue à 72h !

Posté le 20 Juin 2016 dans Les Communiqués , National


Catherine Fonck, députée fédérale et cheffe de groupe à la Chambre, est stupéfaite des propos de Denis Ducarme parus ce matin dans la presse et rappelle que le cdH était parmi les premiers à mettre sur la table une proposition (cf annexe) visant à étendre la « garde à vue » à 72h moyennant des garde-fous.


La proposition humaniste permet d’étendre la « garde à vue » de 24h à 48h, moyennant une intervention allégée du juge avec la possibilité, pour les infractions terroristes, de passer à 72h moyennant une motivation sérieuse.

Cette proposition de révision de la Constitution, déposée en avril et cosignée par Catherine Fonck, Christian Brotcorne et Georges Dallemagne, avait d’ailleurs reçu un accueil favorable auprès de plusieurs partis de la majorité.

Le but premier du cdH est donc de faciliter le maintien en « garde à vue » uniquement lorsque c’est nécessaire, en installant des garde-fous afin d’éviter des prolongations inutiles de la « garde à vue ».

Catherine Fonck dénonce les déclarations irresponsables de M. Ducarme. Elle en appelle à un retour à la sérénité indispensable pour dépasser les clivages majorité-opposition.

Face à la gravité de la menace terroriste qui pèse sur notre pays, le cdH reste disposé à avancer et à être constructif dans ce dossier, qui nécessite une majorité des deux tiers au Parlement, comme dans tous les dossiers visant à lutter contre le terrorisme.