Mesures fédérales relatives à la fin de carrière des fonctionnaires et enseignants

Posté le 5 Novembre 2014 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Au-delà de la manifestation de ce jeudi 6 novembre qui rassemblera notamment des enseignants s'opposant légitimement aux mesures additionnelles du gouvernement fédéral qui les touchent de plein fouet en matière de fin de carrière, il sera essentiel d'entamer un processus de négociation pour faire bouger le gouvernement fédéral et le Ministre des pensions. 


Sur base de la lettre envoyée par Joëlle Milquet le 23 octobre au Ministre des pensions afin de s'opposer aux mesures fédérales et le rencontrer pour obtenir des changements majeurs, la ministre flamande de l'enseignement s'est jointe à la démarche de son homologue francophone. La rencontre  aura lieu le jeudi 20 octobre prochain. Elle réunira le ministre des pensions et les 3 Ministres de l’Education des trois Communautés, Hilde Crevits, Harald Mollers et Joëlle Milquet.

L’objectif sera,  parallèlement à l'impact des grèves et manifestations, d'empêcher aussi, par la négociation entre entités, que les mesures du fédéral entraînent comme prévu à la fois un allongement excessif de la carrière des enseignants,  une diminution du montant de leurs pensions et la suppression des interruption de carrière rémunérées en fin de carrière. 

Joëlle Milquet mettra tout en œuvre pour porter le combat des enseignants  en lançant ce processus de discussion en vue de diminuer fortement les mesures fédérales prévues. Elle en avait informé déjà les syndicats de l'enseignement et préparera la réunion sur base notamment d'une analyse commune des mesures et de leurs adaptations.

Elle rappelle par ailleurs pour rassurer les enseignants qu'elle a décidé que le système des DPPR  en vigueur à la fédération Wallonie Bruxelles ne sera pas modifié.