Nouveau paysage de l'enseignement supérieur: un accord qui concilie libertés consitutionnelles et amélioration de l'offre d'enseignement

Posté le 17 Janvier 2013 dans Les Communiqués , National , Fédé Wallonie-Bruxelles , Enseignement/Famille


Le Président du cdH, Benoît LUTGEN, se réjouit de l'accord intervenu au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur l'avant-projet de paysage de l'enseignement supérieur. Il concilie les libertés constitutionnelles d’enseignement et d’association avec l’objectif d’améliorer davantage l’offre d'enseignement supérieur pour les étudiants.


Le nouveau paysage améliorera les collaborations de proximité, au bénéfice des étudiants. Il permettra également  aux universités, aux hautes écoles, aux écoles supérieures des arts et aux écoles de promotion sociale de prolonger ou de mettre en place de nouvelles collaborations sur le plan de l'enseignement, en garantissant l'autonomie de gestion des établissements.

L’avant-projet adopté par le Gouvernement assure aussi l’unité entre la Wallonie et Bruxelles, au bénéfice de tous les étudiants.

Pour le cdH, cet avant-projet de décret constitue une excellente base pour entamer une concertation approfondie avec l'ensemble des acteurs dans les prochaines semaines et mettre sur pied, avec eux, ce nouveau paysage.

L’avant-projet approuvé ce jeudi en première lecture par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles est le fruit d’un travail  considérable dans lequel se sont directement impliqués les Ministres André ANTOINE et Marie-Dominique SIMONET. Benoît LUTGEN tient également à souligner l’important travail préparatoire réalisé par les Députés Marc ELSEN et Michel de LAMOTTE.