Participer à l'alliance internationale en Irak : un devoir d'humanité, une nécessité pour la sécurité

Posté le 24 Septembre 2014 dans Les Communiqués , National , Sécurité/Police/Justice


Le cdH demande que le comité restreint ministériel se réunisse et soutienne la décision de mettre nos capacités militaires opérationnelles à disposition de l'alliance internationale dans le Nord de l'Irak, en particulier les moyens de la Force aérienne, en coordination avec l'action du Gouvernement irakien et du Kurdistan irakien.


Benoît LUTGEN, Président du cdH, tient à souligner l'importance de cette décision, qui ne peut être prise à la légère. Notre pays a un devoir d'humanité vis-à-vis des populations concernées. Georges DALLEMAGNE, député cdH, qui a mené récemment une mission sur place, a pu lui-même constater les persécutions dont ces populations font l'objet (communiqué de presse du 15 septembre dernier).

L'engagement de la Belgique doit dès lors être double :

1.   Soutenir l'intervention militaire visant notamment à libérer les populations prises en otages. Il en va de la sécurité européenne et internationale ;

2.   Renforcer le soutien humanitaire aux populations déplacées, compte tenu notamment du degré d'urgence croissante à l'approche de l'hiver.

Toutes ces actions doivent s'intégrer dans une vision politique internationale à long terme pour l'avenir de la région.

Notre pays doit prendre sa part de responsabilité pour rétablir la paix, le droit des gens et rendre aux personnes et aux populations persécutées et déplacées, leur sécurité et leur dignité. Il en va aussi de la sécurité internationale.