Pour le MR, la santé des francophones ne vaut pas celle des flamands

Posté le 16 Septembre 2016 dans Les Communiqués , Enseignement/Famille


Le Président du cdH, Benoit LUTGEN, dénonce le coup de force de la Ministre libérale de la Santé Maggie De Block de ne pas tenir compte des besoins criants de médecins en Fédération Wallonie-Bruxelles.


Alors que la commission de planification avait proposé de fixer à 56,5/43,5 la clé de répartition des numéros Inami entre la Flandre et la partie francophone du pays, le Gouvernement MR/N-VA a décidé de s’en tenir à une clé de répartition 60/40. 

Le MR démontre ainsi que son obsession pour le pouvoir est littéralement à tout prix ! Il est prêt à tout sacrifier, de l’avenir des étudiants à la santé des francophones.