Que va devenir la Commission Universitaire au Développement ?

Posté le 7 Mai 2013 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Michel de Lamotte, député cdh au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, s’interroge sur le devenir de la Commission Universitaire pour le Développement (CUD), plus particulièrement sous l’angle de la recherche. Il souhaite qu’une solution rapide et efficace puisse être trouvée pour cette structure.


La CUD, financée par la Coopération belge au développement et gérée par le CIUF, est un organisme essentiel puisqu’il permet de définir des politiques communes de coopération pour les universités belges francophones et d’encourager des projets communs entre nos universités et les universités des pays en développement.

La CUD se trouve sur la liste des compétences dites « usurpées ». Elle est donc en attente d’une décision du fédéral dans le cadre des discussions en la matière.

Au-delà de la situation actuelle de la CUD en termes de fonctionnement et d’organisation, Michel de Lamotte a tenu à faire part au Ministre de l’Enseignement supérieur, J-C Marcourt, de l’inquiétude du monde académique et scientifique qui s’interroge sur le devenir incertain de la CUD.

Il a demandé au Ministre l’état d’avancement des négociations relatives à ce secteur. Le sachant inquiet, il continuera à suivre de près ce dossier. Il est en effet convaincu que, dans le cadre de la recherche et de l’innovation, des partenariats internationaux sont essentiels pour nos institutions et celles du Sud. Ils sont incontournables pour les politiques de développement et pour le vrai travail de coopération au développement réalisé par nos universités avec nos partenaires dans le monde.