Renouvellement des mandats dans les intercommunales. Le cdH sort de Publifin, Publipart, Finanpart, et Nethys.

Posté le 20 Novembre 2018 dans Les Communiqués , National


Suite aux élections communales et provinciales, le renouvellement des mandats au sein de différentes intercommunales se profile. A cette occasion, le bureau politique du cdH a analysé les évolutions au sein des intercommunales de la galaxie Nethys-Publifin.

La majorité à la Province de Liège a été reconduite entre le PS et le MR pour la sixième fois d’affilée. Aucune volonté forte n’a été exprimée par cette majorité provinciale de modifier profondément les structures et les comportements. Les réformes profondes attendues risquent de se faire encore attendre. Le dernier épisode de non transmission au Parlement du rapport Publifin montre que cette majorité provinciale PS-MR n’a aucune volonté de changement.

« Ce n’est plus acceptable », selon Alda Greoli, cheffe de file du cdH liégeois. « On ne compte plus les mauvaises appréciations en termes de gouvernance et de transparence, notamment vis-à-vis des parlementaires ». Par ailleurs, l’actualité démontre l’absence de projet industriel vis-à-vis des Editions de l’Avenir, et ainsi, la mise à mal de la pluralité de la presse et de l’emploi.

En conclusion, devant les carences de gestion et d’impulsions en matière de bonne gouvernance attendues d’une majorité politique provinciale à laquelle il n’appartient pas, le cdH a décidé de ne plus participer aux Conseils de Publifin, Publipart, Finanpart et Nethys.