Service minimum à la SNCB : la solidarité gouvernementale déraille…

Posté le 9 Octobre 2015 dans Les Communiqués , National , Mobilité/Transport


Faisant montre d’une régularité déconcertante, la N-VA ébranle une nouvelle fois la cohésion du Gouvernement Michel.


Cette fois, le parti de Bart De Wever a déposé sa propre proposition de loi relative au service minimum à la SNCB.

La N-VA piétine ainsi l’accord du Gouvernement, qui laissait à la SNCB et aux syndicats le soin de négocier pour trouver une solution sur le service minimum d’ici la fin de l’année.  

A quelques jours de la rentrée Parlementaire, la solidarité gouvernementale n’a de cesse de dérailler, sans que le Premier Ministre réussisse à asseoir son autorité, et encore moins celle de son parti.

Pour le cdH, ce nouvel épisode de la guérilla gouvernementale est cependant révélateur d’un malaise. A part distribuer des promesses et fustiger ses prédécesseurs dans les médias, chacun peine à déceler les réalisations de la Ministre Galant depuis un an.