SNCB : un plan stratégique plein de zones d’ombre et sans concertation avec la Région

Posté le 16 Juillet 2015 dans Les Communiqués , National , Région Wallonne , Mobilité/Transport


La Ministre Galant a présenté hier son « plan stratégique » de la SNCB à la Chambre. Très inquiet de n’y voir aucune mention du projet de RER, Dimitri Fourny a interpellé le Ministre des Travaux publics cet après-midi en questions d’actualité au Parlement wallon. 


Pour Dimitri FOURNY, le plan stratégique de la Ministre GALANT n’apporte aucune information sur le volet financement. C’est une inquiétude partagée par Maxime PREVOT : sans information sur sur les moyens dont bénéficierait notre Région, il est impossible de redéfinir l’ordre de priorité de ses 18 chantiers. Or, La Ministre annonce l’abandon du plan d’investissement 2013-2025 pour un nouveau plan de cinq ans qui privilégiera les préfinancements et les cofinancements.

Maxime PREVOT a également rejoint les appréhensions du chef de groupe cdH au Parlement wallon en ce qui concerne l’absence totale du projet de RER dans le plan stratégique, a fortiori au regard de « l’énorme attente quant à la mise en place de ce dossier » a ajouté le Ministre.

En outre, Dimitri FOURNY s’inquiète de la place accordée aux zones rurales : qu’adviendra-t-il de la ruralité si la priorité est donnée aux dessertes « rentables » ?

Dimitri FOURNY a également déploré « le manque total de concertation avec la région », pourtant promis par la Ministre. Rappelant l’effort de préfinancement par la Wallonie des travaux déjà entamés, le Député regrette le « désengagement clair du fédéral sous couvert d’une soi-disant vision stratégique ». Pour Maxime PREVOT, il est indispensable qu’un réel dialogue s’installe avec la Région, conformément à ce que la Ministre GALANT avait annoncé.