Statut des familles d’accueil : des avancées majeures pour un quotidien plus serein !

Posté le 11 Mars 2017 dans Les Communiqués , National


Le cdH se réjouit du vote, par la Chambre des Représentants, hier soir, de la loi sur les familles d’accueil.


Le cdH a soutenu ce projet de loi qui donne à ces familles un statut leur permettant de vivre plus facilement et plus sereinement l'accueil des enfants placés chez elles (voyager à l’étranger sans autorisation préalable du juge ou de la famille d’origine, signer le bulletin scolaire de l’enfant, décider des activités sportives…).

Le texte voté permet de maintenir un équilibre entre les parents d’origine et les accueillants familiaux et surtout, il préserve les intérêts de l’enfant placé. On peut ainsi se réjouir qu’il soit question de "délégation" et non plus de "transfert" de l'autorité parentale. Cette terminologie est bien plus adaptée.

Le cdH regrette malgré tout la délégation prévue dans cette loi de certaines décisions importantes relevant de l'autorité parentale après un an. Nous estimons qu’il est difficile d'apprécier si une extension du champ de l'autorité parentale accordée à la famille d'accueil peut être décidée après une seule année de placement comme le texte le prévoit. Pour le cdH, ce délai est trop court, une période de 3 années aurait présenté davantage de garanties.

Le cdH se réjouit que l’obtention d’un statut facilite la vie de ces familles d’accueil qui offrent accueil, amour, temps, énergie à des enfants en difficulté pour que cet enfant puisse retrouver son environnement familial initial.