Survol de Bruxelles : face à la volte-face du MR, le cdH continue de défendre les Bruxellois

Posté le 13 Juin 2016 dans Les Communiqués , Région bruxelloise


Le groupe cdH au Parlement bruxellois dénonce la position du MR dans le dossier du survol de Bruxelles. Le MR refuse – dans les communes bruxelloises qu’il dirige – de s’associer à l’action en justice initiée par le gouvernement régional.


11 des 19 communes se sont, à ce jour, associé à l’action judiciaire en cours et nous nous en réjouissons. Dans les 8 communes restantes, dirigées par le MR, les mandataires cdH déposeront une motion demandant au Collège de se joindre à l’action du gouvernement bruxellois.

Pour le groupe cdH au Parlement bruxellois, la défense des Bruxellois et des Bruxelloises est primordiale !

Le cdH est particulièrement étonné que les bourgmestres MR retournent leur veste et refusent de porter, avec la Région bruxelloise, ces revendications et de les faire valoir devant les juridictions compétentes. Les 19 membres de la Conférence des Bourgmestres avaient en effet décidé à l’unanimité, le 21 octobre dernier, d’adopter une motion demandant notamment au Gouvernement fédéral de procéder à la cessation immédiate des infractions.

Le MR a fait le choix de privilégier les intérêts partisans de la coalition fédérale au détriment de la santé, de la sécurité et de la qualité de vie des habitants.

Pour les parlementaires bruxellois cdH, l’intérêt du gouvernement fédéral MR/N-VA ne peut prendre le pas sur l’intérêt des Bruxelloises et des Bruxellois.

Cet abandon des préoccupations bruxelloises par le MR et ce scotchage aux thèses défendues par les partis flamands de la majorité fédérale est totalement déplacé, humainement intolérable.