Survol de Bruxelles : le MR s’enfonce dans ses contradictions

Posté le 22 Juin 2016 dans Les Communiqués , Région bruxelloise


Georges Dallemagne, député fédéral cdH, dénonce les contradictions du MR dans le dossier du survol de Bruxelles. En effet, sa proposition de résolution, relative aux solutions structurelles à apporter au problème des nuisances aériennes, s’inspirait largement de la résolution votée à l’unanimité au parlement bruxellois. Elle a été rejetée cette après-midi en Commission Infrastructure de la Chambre.


De plus, le MR a même été jusqu’à refuser purement et simplement le principe même d’auditions d’experts, d’associations de riverains, de la direction de l’aéroport,… Ces auditions auraient permis un travail de fond de qualité afin de trouver la meilleure solution pour l’ensemble des riverains survolés.

Il s’agit là d’un refus catégorique d’avoir un débat démocratique alors même que le cdH était ouvert à des amendements et à des contributions de la part des autres partis.

Georges Dallemagne constate avec consternation que le MR s’agite beaucoup au parlement bruxellois mais refuse le moindre débat au niveau fédéral pourtant seul compétent en matière de gestion aéroportuaire.

Enfin, Georges Dallemagne note que la position des 19 bourgmestres bruxellois (dont 5 MR, dont 2 sont également parlementaires fédéraux) ne vaut rien au parlement fédéral puisque sa proposition s’inspirait largement de l’accord de la conférence des bourgmestres bruxellois.